deux_jours_a_tuer Deux jours à tuer

Je suis tout à fait d'accord quand Albert DUPONTEL dit dans son interview : "La vie n’a aucun sens et il appartient à chacun de lui en donner un, mais encore faut-il que les gens sachent qui ils sont. Or, on n’est bien souvent que le fruit de notre éducation, de notre environnement et du conditionnement de notre temps. En un mot, on ne se connaît pas et on subit sa vie plus qu’on ne la dirige... C’est cette prise de conscience qui met Antoine dans un état de «rage» extrême. L’argent n’est qu’un concept inventé par l’homme qui finit par incarner toutes ses angoisses, toutes ses envies. Ses «amis» ont tous réussi socialement, ils se considèrent comme heureux alors qu’ils ne sont que stupides... Ils n’ont pas fait le chemin d’Antoine".

Ce film peut paraître dérangeant pour certain...moi, je l'ai trouvé génial, il n'a fait que conforter ma philosophie de la vie. A la fin du film, la salle était silencieuse, en pleine réflexion ! Prise de conscience, remise en question ??? La voix de Serge Reggiani, le texte de Jean-Loup Dabadie...Grand moment d'émotion, mais je ne dois pas en dire plus ... chut. On en reparlera plus tard !